Newsletter Beyond Human Capital n°55

La newsletter dédiée au capital humain

Beyond Human Capital n°55, Octobre 2018

Création de valeur : sur quel terrain êtes-vous le meilleur ?

Quel genre de « créateur de valeur » êtes-vous ?

Chacun de nous détient des talents bien spécifiques pour créer de la valeur. Et dans toute équipe qui marche, on trouve des individus aux talents complémentaires. Telle est la philosophie de l’outil Map & Match, que j’ai utilisé récemment pour aider un directeur de BU à affecter 12 managers sur des projets de développement.

Les résultats sont probants et j’imagine déjà d’autres usages : redistribuer les rôles dans une équipe projet qui piétine (ou la compléter), affiner les profils de poste pour des recrutements-clés, aider des managers à mieux se connaître dans le cadre de coachings etc.

Map & Match est basé sur un questionnaire individuel de 30 minutes qui donne lieu à une restitution détaillée. Vous découvrez ainsi si vos talents se situent plutôt dans la génération d’idées, leur maturation, leur mise en place opérationnelle, ou sur la capitalisation d’expérience et la régulation d’équipe. De plus, l’outil tient compte de votre contexte du moment : entreprise en virage stratégique, en croissance externe, en phase de rationalisation etc.

Vous êtes en activité, directeur de BU, DRH ou membre d’un CODIR ?
Contactez-moi avant le 16 octobre 2018 au plus tard :
je vous offre votre étude individuelle Map & Match.

Engagement : l’économie sociale et solidaire a des longueurs d’avance

Je termine une mission de conseil dans une association de logement social où malgré des difficultés importantes, le niveau d’engagement se maintenait au plus haut. Les explications, tout angélisme mis à part ? La gouvernance est démocratique, les managers savent déléguer, l’argent est un moyen mais pas une fin, les rémunérations sont jugées équitables. Enfin, le projet d’entreprise centré sur l’usager donne du sens au travail de chacun.

Le secteur privé ne peut pas se calquer sur ce modèle. Mais il peut s’en inspirer. Affirmer des valeurs, mais surtout les incarner tous les jours. Donner enfin de l’autonomie aux salariés. Reconnaître le travail de chacun, et pas seulement par la rémunération. Agir pour développer le sentiment d’équité. Grâce à ces leviers, l’économie sociale et solidaire obtient un niveau d’engagement exceptionnel. Ne misons pas tout sur le salaire et les promotions !